Vêtements

Une brève histoire des gants

29views

Art ancien et reclus, la production de couvertures de handwear a en fait été liée à la société humaine depuis l’époque de l’homme de Néandertal. Les couvertures initiales des vêtements ressemblaient à des mitaines non raffinées. Au fil des années, la fabrication de couvertures pour vêtements pour la main est devenue encore plus un art raffiné. Des doigts articulés ont été cousus pour offrir encore plus de maîtrise et de simplicité de mouvement. Alors que le handwear couvre les guildes des fabricants lorsqu’ils sont contrôlés dans une culture stressée avec une main protégée, aujourd’hui vraiment couple de séjour. Les modèles proposés pour les couvertures faites à la main sont encore moins nombreux. Les housses de vêtements cousues à la machine et finies à la main sont principalement ce que vous découvrirez sur le marché.

Des gants sont vus dans de vieilles œuvres, telles que Homer The Odyssey, dans lequel Laertes est censé mettre des couvertures de vêtements dans sa cour afin d’éviter les arbustes. Il y a un différend sur la traduction de ce message. Dans The History of Herodotus, composé en 440 av.J.-C., Hérodote explique exactement comment Léotychide s’est vu offrir un rebond sous la forme d’un assaut envahi par l’argent, qui plus tard l’incrimina.

Au fil des années, la complexité et la flexibilité des housses de vêtements pour la main se sont développées. Les assauts plaqués remontent au tout début du 14ème siècle. Auparavant, des couvertures de handwear étaient mises en place. Certains chevaliers ont été mentionnés comme mettant des couvertures de vêtements de courrier sous leurs assauts en couches pour plus de résistance.

Maintenant, si nous cherchons le monde de la mode, nous voyons une merveilleuse gamme de modèles. Des assauts en tissu et en cuir naturel ont montré des travaux d’aiguille élaborés. Les dames du 19ème siècle adoraient les couvertures de vêtements d’opéra. Une particularité est qu’ils ont essayé de rentrer leurs mains directement dans des vêtements pour les mains couvrant une dimension aussi peu! Cela nécessitait une main pour se détendre dans un placement en coupe à cinquante pour cent – idéal pour accueillir, mais sauf pour s’embrasser. Si vous avez déjà essayé de mettre une housse pour vêtements à main pour laquelle vous êtes aussi grand, vous savez quel travail ces femmes ont fait! Buttonhook ainsi que de l’alun en poudre fournissaient un peu de lubrification, mais encore, avant un opéra, ont compris que les femmes se reposeraient certainement pendant des heures, amadouant leur passage dans des couvertures limitées.

Il reste peu de tomes qui nous offrent une compréhension réelle des toutes premières couvertures de vêtements pour la main. L’un des plus respectés aujourd’hui est Le Gant. La publication, bien que complètement en français, expose de nombreux modèles ainsi que révèle une croissance rapide ainsi que l’arrière-plan de la couverture du handwear. Sont également constitués des flux nous informant de l’importance sociale de la durée ainsi que de la valeur liée au sexe concernant la couverture du handwear.

Isolation de la chaleur ou du froid. Protection contre le sol et les coupures. L’instigation des batailles. Déclarations de mode audacieuses ou minimes. Les gants ont en fait mis de nombreux chapeaux, en quelque sorte, sur tout le fond. Ils restent aujourd’hui une composante tout à fait indispensable de nombreuses tâches. À l’inverse, il y a eu en fait une forte diminution de l’utilisation des housses de vêtements pour la main comme appareils de mode au cours des nombreuses années précédentes. De moins en moins de femmes assistent à leurs bals de finissants avec des couvertures de vêtements pour les mains. La mode est un point imprévisible, et juste le temps informera certainement l’avenir de la couverture de handwear.

Leave a Response

Enable referrer and click cookie to search for prowebber